Témoignages d'entreprise

Les Ateliers de la Souris Verte
Une entreprise qui vous aide à prendre soin de vous !

Boutique

Marie Bousquet est gérante des Ateliers de la Souris Verte qui a ouvert ses portes en janvier 2011, au 22 rue de Taylor, dans le 10ème arrondissement à Paris. Un nom orignal pour une entreprise dont les activités le sont tout autant...

  

Les Ateliers de la Souris Verte, dites m'en plus :
Le principe est simple : apprendre soi-même à faire ses soins de bien-être et ses cosmétiques naturels à travers des ateliers pratiques; trouver tous les ingrédients (huiles essentielles, hydrolats, huiles et beurres végétaux et autres ingrédients cosmétiques naturels) pour répéter l'expérience chez soi !  Solutions économiques et écologiques, les ateliers vous apprennent à mieux connaître les produits de soin utilisés quotidiennement.

Quelques exemples ? La Souris Verte propose par exemple un atelier d'une heure pour fabriquer un lait hydratant pour le corps, un atelier de deux heures pour confectionner un masque pour cheveux après-shampoing. Pour Pâques on pourra même réaliser des bonbons en chocolat pour le bain et des masque en chocolat pour le visage...

Dans la pratique
Mais à qui s'adressent ces ateliers ? « Les ateliers sont mixtes, même si certains sont plus particulièrement dédiés aux femmes ou aux hommes. Certains sont mêmes consacrés aux enfants. En avril je vais par exemple organiser un atelier sous forme de jeu sur les huiles essentielles. »

Et dans la pratique qui participe le plus aux ateliers ? « A 90% ce sont des femmes qui y participent. Elles ont généralement entre 25 et 40 ans et un certain nombre sont de futures ou de jeunes mamans. Je pense que ces dernières deviennent plus soucieuses des produits qu'elles utilisent et préfèrent en maîtriser la confection pour s'assurer de leur propre bien-être et de celui de leur(s) enfant(s). »

Huiles essentielles
Et les produits vendus en boutique, comment sont-ils choisis ? « Ma démarche vise à trouver des produits au niveau local, de qualité qui sont le plus souvent possible issus de l'agriculture biologique et du commerce équitable ».

Un cheminement d'idées et d'envies et les Ateliers de la Souris Verte virent le jour !
Il y a 5 ans, suite à une reconversion professionnelle, Marie Bousquet commence à suivre une formation d'herboriste. Elle travaille, en partie au Canada et en France, dans des magasins bio, en tant que conseillère en aromathérapie, phytothérapie et compléments alimentaires. Déjà à cette époque elle réalise ses produits de soin pour son usage personnel et pour ses proches et constate que cette pratique est assez répandue en Amérique du Nord.

« L'envie de créer les Ateliers de la Souris Verte m'est ensuite venue parce que je sentais que l'aspect créatif ne pouvait pas vraiment être développé dans ma profession de conseillère. Je me suis donc tournée vers la création de ma propre activité. Cette idée m'a semblé propice puisque dans mon entourage personnel et professionnel, les demandes pour la participation à des ateliers ne cessaient de croître et qu'une activité de ce type était jusque là peu expérimentée en France. »

Et les CIGALES dans tout ça ?
Marie Bousquet a connu les CIGALES par le biais de ses connaissances personnelles. Cinq CIGALES (A Pêches, Les Investis, Finances Démantes, Pacha Mama et Vents de Bièvre) sont entrées au capital pour un montant total de 5 500 euros.
Une pièce pour les ateliers
« Je suis ravie du soutien apporté par les CIGALES, c'est très encourageant. Au départ j'ai eu un nombre assez important de réunions avec les CIGALES intéressées par mon projet. Beaucoup de questions m'ont été posées, ce qui m'a permis de revoir ma copie et d'être mieux préparée à la présentation de mon dossier devant d'autres financeurs, notamment les banques.
Je me sens rassurée de savoir que des personnes m'accompagnent dans mon projet et peuvent me faire prendre le recul nécessaire pour éviter des erreurs de gestion ».
Le seul bémol qu'elle met en avant, c'est la difficulté de se coordonner avec un nombre assez important de CIGALES au capital.

Depuis l'ouverture des Ateliers de la Souris Verte, les cigaliers sont venus voir la boutique et ont même déjà participé à des ateliers...

Les premières impressions
Marie Bousquet semble être très contente de la première phase de démarrage de son activité. Elle sait qu'elle ne démarre pas de zéro car elle a déjà dans ses bagages une clientèle qui participait aux ateliers avant l'ouverture de la boutique. Les Ateliers de la Souris Verte ont par ailleurs déjà fait l'objet d'articles de presse. L'objectif donc : élargir davantage sa clientèle et continuer à se faire connaître.

Bon vent à la petite souris !

Pour plus de renseignements : http://latelierdelasourisverte.typepad.com

Judith Schneider et Aurélie Gaonac'h permanentes à l'AR CIGALES IdF
Partager