Le mot du mois

Le mot du mois de mars
V'la l'printemps, citoyen !

Voici le printemps !
Dans quelques semaines nos paniers vont déborder de fruits et de légumes colorés, beaux, appétissants, gorgés de soleil ... et de milliers de produits chimiques qui insidieusement s'y sont introduits.

Nous n'avons pas besoin de ces produits chimiques. Ils ne nous apportent rien de bon. Des industriels nous les imposent, ils ne pensent qu'aux intérêts économiques et aux bénéfices qu'ils en tireront.

Intéressons nous plutôt aux aromates et aux épices que nous utilisons depuis toujours pour relever nos mets et dont les noms nous font voyager très loin ou tout près : dans nos jardins, nos champs, nos prés et nos forêts.

Vous aurez l'occasion d'en savoir plus en lisant le témoignage d'un ancien cigalier. Il nous parle d'Arcadie, entreprise cigalée et garriguée (rubrique témoignage de cigalier).

Cela vous met l'eau à la bouche ? Vous lirez dans l'interview de la gérante de l'entreprise artisanale, bio et cigalée, M'Bote African Cuisine, comment il est possible de faire une cuisine saine et parfumée qui valorise des savoir faire d'ici et d'ailleurs, tout en permettant à chacun de vivre dignement.

Peut-être avez-vous vu le 15 mars sur ARTE, le documentaire « Notre poison quotidien » de Marie-Monique Robin ? Si non, vous avez toujours la possibilité de vous rattraper en visionnant le DVD ou en lisant le livre qui seront disponibles à partir du 23 mars. Il nous invite à être des citoyens responsables de notre alimentation, comme nous, CIGALES et Garrigue, nous invitons à être citoyens de notre épargne et acteur d'une économie solidaire.

Avec nos partenaires du Printemps pour une économie équitable : MINGA, Nature et Progrès, Frères des hommes, la Confédération Paysanne, etc... chacun dans notre sphère, nous faisons les constats de nos dépossessions de notre rapport à l'alimentation par la spéculation commerciale, boursière, industrielles et aux intérêt économiques

Nous nous interrogerons, entre le 21 mars et le 21 juin, sur les moyens dont nous disposons pour faire changer les choses et sur la place à accorder à la citoyenneté dans nos vies et nos actions.

Voilà les questions qui se posent à nous, citoyens et citoyennes, et que nous posons aux responsables politiques que nous élisons.

Yves Barnoux, président de l'AR CIGALES d'Idf.

Yves Barnoux, membre de la CIGALES Mille Trèfles
Partager