Témoignages d'entreprises

Le parcours atypique d'un cigalier 
avec l'entreprise Arcadie

Il y a 20 ans de cela, la CIGALE* Clé de Sol accompagnée par deux CIGALES savoyardes, a investi dans le projet de coopérative Arcadie, à Méjannes-lès-Alès en Languedoc-Roussillon. Un cigalier, Jean-Marc Berthaud s'est particulièrement attaché à ce projet, qu'il suit encore de près aujourd'hui....

L'entreprise
Arcadie tout au départ, en 1985, est née de l'envie d'un certain nombre d'agriculteurs biologiques installés dans le département de l'Aude de se réunir autour d'une coopérative pour cultiver des plantes médicinales. Malheureusement la terre choisie se montra trop rude pour y établir une culture. Une autre idée vit alors le jour, celle de la sélection et du conditionnement de condiments qui s'avère être, aujourd'hui, un réel succès.

Cook et l'Herbier de France
Arcadie propose à travers deux marques, Cook et l'Herbier de France, des épices, des extraits aromatiques, des plantes médicinales et des légumes déshydratés, tous issus de l'agriculture biologique voire de l'agriculture bio dynamique. Une partie de ces produits est revendue à environ plus de 2 500 magasins bio et l'autre, en vrac, est achetée par des professionnels de l'agro-alimentaire bio (boulangers, charcutiers, bouchers, transformateurs). Dernièrement, une filiale AMBRes a aussi été créée pour fournir la restauration gastronomique et collective.

« C'est une entreprise qui a su garder ses principes d'équité tout en étant viable financièrement. »

L'éthique d'Arcadie

Label Bio Solidaire
La coopérative, comme nous l'explique Jean-Marc Berthaud, a également à cœur le développement de partenariats équitables. Ainsi, les produits peuvent bénéficier du label « Bio Solidaire » et « Bio Équitable ». Le premier vise à défendre des filières biologiques durables et locales (avec des producteurs de proximité), en garantissant entre autres, une juste rémunération du producteur, une politique commerciale pérenne et transparente et le maintien du tissu rural local. « Arcadie soutient par ce biais 40 producteurs de plantes de cueillette en Auvergne et dans le Massif Central ».

Label Bio Équitable
Le second label « Bio Équitable » lui, se donne pour objectif d'optimiser les relations commerciales Nord-Sud. Il garantit le respect de critères environnementaux et qualitatifs (produits de l'agriculture biologique), sociaux et éthiques. Dans ce cadre, Arcadie noue des partenariats, avec des producteurs de l'Inde (thé, poivre malabar),de Madagascar qui fournit la plupart des épices, la vanille, le girofle... A savoir que la charte liée à ce label est contrôlée par Ecocert.

A terme, Jean-Marc Berthaud précise que l'entreprise tend à une relocalisation de la production. « Arcadie a acquis des terres en Languedoc-Roussillon, pour la mise en place d'une ferme pédagogique. Celle-ci permettra à des personnes souhaitant développer des compétences agricoles de participer à la culture de plantes médicinales, de thym et de romarin ».

Au delà de ce travail sur les filières d'approvisionnement, Arcadie peut se targuer d'être une entreprise familiale et solidaire qui œuvre pour le bien-être des salariés : rémunérations supérieures aux SMIC, participation au capital, intéressement, etc.

Comme le résume bien Jean-Marc Berthaud « c'est une entreprise qui a su garder ses principes d'équité tout en étant viable financièrement ».

Une relation durable
Tisane à l'alchemille
Au moment où il a été question que la CIGALES Clé de Sol investisse dans Arcadie Jean-Marc Berthaud voyait différentes raisons à ce que cet investissement se fasse: « Je trouvais intéressant qu'une entreprise développe des tisanes bio (à base de plantes médicinales), ce pour quoi Arcadie a été un précurseur à l'époque. J'ai également beaucoup apprécié, la bonne gestion qui était faite de l'entreprise, les prévisions intelligentes qui étaient développées en terme de chiffres. J'ai aussi été séduit par le fait que l'entreprise soit imprégnée des principes de l'économie sociale et solidaire ».

En tant que cigalier, Jean-Marc Berthaud s'est impliqué auprès de l'entreprise Il a permis qu'Arcadie puisse au départ, tester certains de ses produits auprès d'une entreprise (Les nouveaux Robinson) du réseau CIGALES-Garrigue. En outre il a apporté ses réflexions sur le choix des statuts de la société et sur certains aspects financiers (augmentation de capital, intégrer de nouveaux associés proches de l'économie sociale et solidaire, associer les salariés à l'aventure) en harmonie avec le Directoire.
Par la suite, lorsque la CIGALE Clé de Sol est sorti d'Arcadie, Jean-Marc Berthaud a racheté les parts à titre personnel.
En 1996 quand il devient Président du directoire de Garrigue pour une année, il a l'occasion d'accompagner Arcadie « à travers de nouvelles lunettes », Garrigue investissant dans l'entreprise une nouvelle fois (le premier investissement date de 1993).
Fait marquant, il est aujourd'hui Président du Conseil de surveillance de cette entreprise.
La distance géographique avec Arcadie n'a pour lui jamais été un handicap grâce aux mails, au téléphone et au TGV.

Jean-Marc Berthaud témoigne ici du très beau parcours qu'un cigalier peut mener avec une entreprise qui lui est chère et cela pendant de nombreuses années. Un exemple qui montre encore en quoi les CIGALES peuvent, au delà d'un soutien financier, être une belle aventure humaine ! 

* Le "S" de Solidaire dans l'acronyme CIGALES est apparu en 2000

Pour en savoir plus sur Arcadiewww.arcadie-sa.fr

Judith Schneider, permanente à l'AR CIGALES IdF 

Partager