Témoignages d'entreprises

M'Bote African Cuisine
Une entreprise cigalée qui vous emmène loin

Le « pays » Kongo est une région de l'Afrique du sud-ouest qui réunit un peuple à cheval sur la République Démocratique du Congo, le Congo, l'Angola et le Gabon.
Originaire de cette région, Lolita N'Sonde a eu un jour l'envie de créer, grâce à la gastronomie, une passerelle culturelle entre ce peuple Kongo et la France.

Noùngou / Purée de piments forts
Cette gourmande sans frontières a donc mis sur pied l'entreprise M'Bote African Cuisine qui garantit à nos papilles gustatives un voyage « inédit » avec des petits plats « prêt à l'emploi » (duo de haricots secs, épinards à l'arachide, etc.) et des condiments (purée de piments, oseille façon Kongo, etc.) issus de la gastronomie Kongo et cuisinés par Lolita N'Sonde.

Pour replacer au mieux ces produits dans leur contexte culturel, les étiquettes apposées sur les bocaux (qui contiennent les saveurs « Kongo ») sont en français mais également en Kikongo. Une « Info conso » donne en outre des informations sur la symbolique des mets à déguster (plats de fête ou de la vie quotidienne, etc.), sur les accompagnements possibles...

De la production à la vente
Lolita N'Sonde attache une importance toute particulière à inscrire son activité gastronomique dans une démarche durable et solidaire, notamment à travers le choix de ses fournisseurs : « Nous nous approvisionnons auprès de maraîchers en agriculture biologique (en région Centre et en Ile-de-France) et auprès d'une filière courte et équitable au Togo. Nous sommes également membre du réseau Minga et défendons donc les principes d'un commerce plus juste. Nous sommes d'ailleurs en réflexion pour voir comment il serait possible de rendre notre démarche équitable plus visible ».

Une fois cuisinés, les produits sont revendus par des structures qui partagent des valeurs semblables à celles de M'Bote African Cuisine, comme par exemple l'entreprise cigalée TierraUNA. Et Lolita N'Sonde ne s'arrête pas là, car il est important pour elle que la vente de ses petits plats soit liée à une approche pédagogique, ce pour quoi elle organise régulièrement des animations et des dégustations. C'est l'occasion pour elle d'expliquer en quoi elle défend une autre économie, plus juste et plus durable.

L'envie d'entreprendre
Lolita N'Sonde (à droite) et sa maman
Ingénieur agronome de formation, Lolita N'Sonde a travaillé pendant 10 ans dans un réseau d'agriculture durable. L'envie lui vient un jour, de créer sa propre activité : « Je voulais pouvoir concrétiser mes idées de solidarité, de diversité humaine, de citoyenneté tout en générant de la richesse. Originaire du Congo, j'ai également souhaité construire un trait d'union entre la culture française et celle du peuple Kongo. Il y avait aussi ma passion pour la cuisine qui me tenait vraiment à cœur. Tous ces ingrédients m'ont amenée à la création de M'Bote African Cuisine : la découverte de saveurs spécifiques, qui puissent être l'étendard d'une agriculture, d'un terroir. »

Le soutien des CIGALES
Les CIGALES Cikado et A Pêches ont investi en 2009 dans l'entreprise pour un montant de 2 800 euros. Pour Lolita N'Sonde, ces deux clubs lui ont permis d'avoir confiance en la possible viabilité financière de son projet et son ancrage dans l'économie sociale et solidaire. Elle a pu également se sentir plus légitime dans ses démarches auprès des banques, car « des investisseurs au capital et un accompagnement humain, rassurent. » Elle entretient un contact régulier avec les cigaliers et se dit contente et fière de faire partie de ce mouvement qui promeut des valeurs de solidarité et sait les mettre en pratique grâce un outil concret, l'épargne solidaire. Elle aimerait pouvoir « boucler la boucle » et un jour financer, elle-même, des entreprises par le biais d'une CIGALES !

Pour en savoir plus sur M'Bote African Cuisine : www.mboteafricancuisine.com

Judith Schneider, permanente à l'AR CIGALES IdF

Partager