Témoignages d'entreprise

Témoignages d'entreprise
Dupleks

Créée en 2007, Dupleks était une boutique de mode éthique sous statut entreprise d'insertion. Par ce biais, nous voulions mettre en pratique notre conviction qu’une entreprise peut être rentable économiquement tout en étant respectueuse de l’homme et de l’environnement. Nous ambitionnions aussi de promouvoir l’équité commerciale dans les échanges ainsi que de sensibiliser le grand public à l’impact de sa consommation. Avoir recours aux structures de financement solidaire était totalement en phase avec notre projet.

Les CIGALES ont été présentes du début à la fin de l'aventure de Dupleks : petit retour en arrière...


2006 : l'idée commence à germer
Recherche d'informations, échanges, rencontres avec d'autres entrepreneurs de l'ESS, des créateurs de mode éthique et découverte de l'existence des finances solidaires...

Mai 2007 : la date de la BAP des CIGALES est fixée
Ce sera la 1ère fois que nous dévoilerons ce projet qui nous tient tant à coeur à des personnes extérieures...Devoir présenter notre projet à la BAP nous fixe une date limite pour rédiger notre business plan, finaliser notre étude de marché, établir notre plan de financement...Le jour J arrive ; forcément stressées mais un peu rassurées par la convivialité du moment. A l'issue de cette BAP, plusieurs discussions avec des CIGALES s'engagent...

Juin 2007 : Rencontre avec la CIGALES Duroc
Présentation plus détaillée, réponses aux questions pertinentes de ses membres : cela nous amène à retravailler plus finement notre dossier financier.

Juillet 2007 : Nous avons nos premiers associés !
La Cigales Duroc croit en notre projet et entre au capital ! Christiane Desprairies & Nicole Carliez deviennent nos marraines avec l'appui de Jacqueline. Cette marque de confiance nous galvanise et nous conforte dans l'idée que nous pouvons y arriver. Cela nous ouvrira également les portes de Garrigue.

Septembre / Octobre 2007 : Ouverture et inauguration de la boutique
Enfin le projet devient réalité : tout au long des derniers mois, nous n'avons pas manqué de tenir informées nos marraines de l'avancée de nos démarches : recherche de locaux, apports financiers, validation de notre agrément entreprise d'insertion par la DDTEFP... Bien évidemment nos marraines et Alain Kressmann, le gérant de "notre" CIGALES sont présents pour vivre avec nous ce très beau moment.

2008 à 2011 : Les hauts & les bas d'une jeune entreprise
Tout au long de nos  années d'activité, les CIGALES sont là à nos côtés : outre les AG, moments de partage convivial autour de notre activité annuelle, les CIGALES nous apportent leur aide sur plusieurs aspects :
- soutien moral
Les visites régulières de nos marraines, qui le temps d'un déjeuner ou d'un café sur le Canal nous permettent de sortir la tête du guidon et de nous échapper quelques instants de la boutique.
Leur enthousiasme autour de nos produits, leurs achats, la pub qu'elles nous font dans leur entourage...
- soutien stratégique :
Chaque fois que nous avons des projets de développement (seconde boutique, site de vente en ligne, entrée potentielle de nouveaux associés...), nous les soumettons à nos CIGALES et les étudions ensemble afin d'en évaluer la pertinence.
- soutien technique aussi et surtout :
Avec l'appui de nos marraines, du gérant de la CIGALES et d'un autre Cigalier spécialisé "finance", nous élaborons des tableaux de suivi de notre activité : plan de trésorerie prévisionnel, suivi des ventes et de notre marge... En nous "obligeant" à leur rendre des comptes régulièrement, ils nous appuient dans la gestion de notre activité ; leur regard extérieur nous apporte un éclairage nouveau, nous remet en question... et même si nous ne sommes pas toujours aussi assidue dans nos retours qu'il le faudrait, il est incontestable que cette aide nous est indispensable.

Novembre 2011 : la fin de l'aventure
Les doutes sur la viabilité de notre entreprise s'installent, l'énergie des débuts s'épuise... Les CIGALES sont là pour nous aider à évaluer les différentes possibilités (poursuite ou non de l'activité, recherche de repreneurs éventuels...). Lorsque nous fermons boutique, nos marraines sont là encore et toujours près de nous prodiguant conseils et encouragements dans un moment très dur. Au cours de nos 4 années d'activité, nous n'avions pas racheté les parts de capital de notre Cigales et c'est avec regrets que nous avons dû cesser notre activité sans pouvoir les rembourser.

2012 : la suite reste à écrire
Nous avons la chance que le lien créé au cours de ces cinq dernières années avec les CIGALES soit toujours là. Il a évolué vers un lien plus personnel et amical, en attendant qu'à notre tour nous devenions membres d'une CIGALES...

Rachel Rodriguez et Valérie Normand, gérantes de l'entreprise Dupleks, entreprise cigalée en 2007.
 
Partager