Le mot du mois d'octobre


Le mot du mois d'octobre
La restauration


Lorsque l'on parle de restauration éthique, de nombreuses questions surgissent, qui vont des  approvisionnements au service, en passant par les cuisines.
En effet, le choix des produits est déterminant, aussi bien dans leur qualité que dans leur origine géographique et dans leur mode de production : ainsi, seront privilégiés les circuits courts et des modes de production respectueux de la nature pour des questions écologiques, et/ou des produits issus du commerce équitable assurant un juste revenu à leurs producteurs.
En cuisine, et en salle, on peut rencontrer des personnes travaillant dans le cadre de l'insertion par l'activité économique, qui étaient jusque là éloignées de l'emploi et à qui on donne une chance de s'en sortir grâce à leur travail.
Enfin, la convivialité et le lien social s'invitent à table lorsqu'il s'agit de partager un repas : comment faire de ce moment une occasion de rencontre et de vivre ensemble ? 

Les différents projets examinés voire financés par les CIGALES cherchent tous à leur façon à répondre à un ou plusieurs de ces enjeux : certains cumulent la nourriture bio et l'insertion (ce fut le cas du restaurant "Respec'table"), d'autres allient approvisionnements raisonnés et création de lien social ("Les marmites volantes" nous incitent à partager des repas sains et savoureux avec nos collègues), d'autres encore nous font voyager éthique et gourmand ("MBote African Cuisine" nous convie à découvrir la gastronomie Kongo version bio et équitable).
Dans un secteur où il est parfois difficile d'exister en particulier lorsque l'offre est pléthorique et la chasse aux coûts ouverte, comment faire de ces choix des atouts ?
Sûrement quelques éléments de réponse ce mois-ci grâce aux articles de la feuille des CIGALES et à vos commentaires que nous souhaitons nombreux !

Anna Fontaine, CIGALES Les investis
Partager