Le mot du mois de décembre

Le mot du mois de décembre
Convivialité, utopie, réalité

Certain(e) se sont parfois gaussés des cigalier(e)s qui ne dédaigneraient pas faire de leur réunion une « bonne bouffe », laissant entendre que les CIGALES sont des clubs de joyeux rigolos, pas très sérieux, un peu (voire beaucoup) utopiste, etc. Ces personnes confondent beaucoup de choses. 

La convivialité nous la revendiquons et l'assumons, elle nous amène à être sérieux dans nos démarches sans nous prendre pour de « soucieux socialistes » comme le dit Boris Vian dans son poème. Mais les gens sérieux eux font des repas d'affaires sont-ils pour autant conviviaux?
L'utopie n'est pas ce qui est irréalisable mais ce qui n'est pas réalisé. Une autre gestion solidaire et collective de l'économie serait une vue de l'esprit de quelques rêveurs? Il est possible de faire autrement, puisque nous le faisons !


Nous souhaitons d'autres rapports sociaux et hiérarchiques plus humains et égalitaires dans la société, dans l'entreprise, etc. Alors profitons de ces fêtes de fin d'année pour mettre en avant dans le respect du développement durable et de l'écologie, nos aspirations à la convivialité et à l'utopie. Privilégions l'achat de nos cadeaux dans les entreprises cigalées et garriguées par exemple réclamons à nos librairies cigalées et offrons le livre « Créateurs d'utopies » de Pierre Thomé aux éditions Yves Michel, un éditeur cigalé et garrigué. Élaborons nos repas de fêtes avec des produits locaux et de saison, bio de préférence, achetés dans les entreprises que nous soutenons.

Pour vous aider dans cette démarche nous avons eu l'idée de vous suggérer quelques recettes de cuisine. Mais si vous êtes trop paresseux pour vous lancer dans cette aventure il vous reste les restaurants que nous avons cigalées depuis bientôt trente ans, ils seront heureux de vous faire partager leur production. Ne parlons pas de crise sauf si c'est pour une bonne crise de foie

Nous vous souhaitons de très bonnes fêtes et une année 2013 encore plus conviviale que cette année, qu'elle soit pleine de généreuses utopies que nous nous chargerons collectivement de réaliser. Affirmons avec André Gide, ( dans Les nouvelles nourritures) :
« Comme si tout grand progrès de l'humanité n'était pas dû à de l'utopie réalisée !
Comme si la réalité de demain ne devait pas être faite de l'utopie d'hier et d'aujourd'hui..."

Yves BARNOUX
Président des CIGALES d'Ile de France
Partager