Le mot du mot de février

Le mot du mois de février
La parole est aux mains



C'est le titre d'un livre que nous avons réalisé avec des ami(e)s du XIe il y a maintenant presque 20 ans, à partir d'interview. En rangeant ma bibliothèque je suis retombé dessus et j'y ai relu un chapitre consacré à Sylvie et Isabelle, deux doreuses à la feuille d'or, SARL L.B, que mon premier club, la CIGALE* du Chemin vert, a aidé vers 1987/88. A cette occasion je me suis demandé pourquoi nous avons si peu d'entreprises de l'artisanat d'art qui viennent à nous. 

Pourtant nous avions été invité à présenter les CIGALES lors d'un colloque à la SEMA, aujourd'hui Institut national des métiers d'art, 23 avenue Daumesnil 75012. Pourtant les CIGALES sont très présentes dans l'Est parisien, les élu(e)s nous connaissent, dans ces arrondissements il y a encore de nombreux artisans d'art. Tous les ans un salon de l'artisanat d'art se déroule salle Olympe de Gouge, 15 rue Merlin 75011, cette année il se déroulera du 9 au 17 février.

Nos deux doreuses ont été obligées d'arrêter leur activité après la 1ère guerre du Golfe en 1991, mais depuis nous avons eu quelques belles rencontres humaines comme

-  Esthète, création et fabrication de bijoux, SARL qui s'est arrêtée lorsque la créatrice a eu des enfants et est devenue formatrice à l'école Boulle.

-   Accord Deléon, création, réparation, vente d'accordéons, SCOP, créée en 2008

-   Déchets d'arts, association, création, sensibilisation, etc.


Nous voyons bien qu'il y a là un gisement d'entreprises pour notre Bourse Aux Projets (BAP). Les porteurs de projet dans ce domaine ont peut être peur que nos CIGALES soient trop intrusives et veulent influencer leur création, aussi ont-ils peut être tendance à privilégier un statut d'entreprise uni-personnelle c'est là que nous avons un rôle pédagogique en tant que mouvement d 'éducation populaire et ce rôle ne se limite pas à aider et former les gérants sur le plan comptable et de gestion auquel beaucoup de cigaliers pensent en premier lieu, ce doit être aussi de faire évoluer un dossier vers une économie solidaire incluant une dimension non prévue au départ par le porteur comme ou une dimension sociale ou plus collective ou une prise de conscience environnementale.

Déchets d'arts et Gingko Biloba une CIGALES qui a investi dans le projet témoignent.



* le S de solidaire n'a été ajouté qu'à l'AG en 2000

Yves BARNOUX, Président de l'Association Régionale des CIGALES d'Ile de France
Partager