Témoignages de cigaliers

L'arrosoir à Déclics, nouvelle CIGALES sur Paris !
Témoignage de Mélanie, membre de ce nouveau club 

L'année 2015 annonce la création de nombreuses CIGALES.
Aujourd'hui, L'Arrosoir à Déclics !



(De droite à gauche : Blandine, Vincent, Charlotte, Fanny, Denis, Sandrine, Sarahi, Mélanie, Mathilde, David, Marylène 
+ les absents : Casimir, David et William)

Mélanie
26 ans
Habitant à Paris
Responsable commerciale et marketing chez AC MEDIA

Qu'est-ce qui t'a donné envie de participer à la création d'une CIGALES ? 
L'entrepreneuriat est un sujet qui m'a toujours passionné, encore plus l'entrepreneuriat social, porteur de sens. C'est cliché mais, qui plus est dans une société où tout va très vite, où on zappe et on consomme rapidement, où les gens et les jeunes y compris sont pessimistes, l'idée de se poser avec un groupe pour réfléchir et aider des gens qui sont enthousiastes et ont des projets à taille humaine qui puissent allier rentabilité (on espère) et problématiques sociales/environnementales, je trouve ça top !
  
Peux-tu nous présenter ton club ? 
L'arrosoir à déclics ! Nous sommes 14 et actuellement en cours de constitution. Nous venons d'univers assez variés mais partageons la même impatience, je pense, à investir dans notre 1er projet !

Comment s'est passé ta première Bourse aux Projets* ? 
Canon ! Tout d'abord, je félicite les porteurs de projet qui étaient présents car pitcher son projet en si peu de temps est loin d'être un exercice facile. A chaud, en sortant, je me suis dit qu'il n'était pas évident de trancher car plein de projets intéressants et de porteurs de projet attachants. J'ai vraiment hâte de débriefer avec les autres membres de l'Arrosoir à déclics et... de revenir à la prochaine BAP !

* Les Bourse aux Projets des CIGALES ont lieu tous les deux mois environ et, lors d'une soirée, permettent à des porteurs de projet en recherche de financements de rencontrer des représentants de clubs CIGALES franciliens.
Partager