Témoignage de CIGALES : Zeuro est arrivé !

Création d'une nouvelle CIGALES : Zeuro est arrivé
Témoignage du club lors de sa réunion de création
Nous souhaitons bonne route à cette nouvelle CIGALES agréée en mars à Paris et composée de 11 membres !

De gauche à droite : Marie, Théophile, Rodolphe, Julien, Benjamin, Marie-charlotte,
Sébastien, Nelly, Laurent, Simon, Giada.

Prénom : Zeuro
Âge : 1 mois
Profession : Danseuse, Médecin, Juriste, Libraire, ... bref une CIGALES très hétéroclite.
Ville : Paris (75)

Pouvez-vous nous présenter votre club ?
Zeuro est né de notre rencontre via des réunions d'informations animées par l'Association Régionale. Nous avons tous plus ou moins connu le mouvement par différents canaux et nous avions tous envie de faire quelque chose de différent avec notre épargne. Mettre notre argent à disposition de projets qui remettent l'humain et l'environnement au centre. Pour nous, ce club était un formidable moyen de vivre une aventure humaine, financière et intellectuelle forte. On participe d'ailleurs beaucoup aux formations internes de l'Association et on a commencé à plancher sur nos premiers projets.

Pourquoi avoir choisi ce nom ?
Ahaha ! C'est Benjamin qui a eu l'idée. Nous avons fait un brainstorming et nous cherchions un jeu de mot autour des super-héros. Nous voulions également mettre en avant l'idée que nous allions aider des porteurs de projet locaux à se développer grâce à nos finances communes. Du coup, en mélangeant Zorro et Euro, Zeuro est arrivé ! C'est aussi simple que ça.

Vous avez récemment participé à votre première Bourse Aux Projets, quelles sont vos impressions ?
C'était vraiment génial ! Très intense, on nous présente d'abord les 8 porteurs de projet qui pitchent pendant 8 minutes puis on peut aller discuter avec eux pour approfondir un peu de manière moins formelle. Tout va assez vite, il y avait beaucoup de monde, on avait un peu mal pour eux. On sait bien que le temps n'est pas illimité et qu'ils sont face à des citoyens bienveillants mais ça doit quand même être assez stressant pour eux.

Partager