Découvrez Leaf, une boutique de plantes en circuits courts à Paris!


Leaf – shop végétal est un lieu parisien dédié aux plantes et au jardinage en intérieur. Leaf propose de belles plantes de qualité soigneusement sélectionnées en privilégiant les circuits courts et cultivées par des petits producteurs. Par ailleurs, le travail d’artisans est mis en valeur à travers une sélection de créations déclinées sur l’univers du végétal.
Leaf, c’est aussi des conseils d’entretien et un accompagnement pour que chacun puisse trouver les plantes qui correspondent à son appartement et à son mode de vie. 





 Plus qu’une boutique, Leaf  est un lieu où l’on peut venir jardiner, rempoter ses plantes, assister à des ateliers et échanger autour des plantes. 

Axelle Duflot, la fondatrice de Leaf, vous parle de ce lieu et du soutien des CIGALES. 
 

Axelle, pourquoi avez-vous décidé de créer Leaf ?
J’ai grandi dans la campagne picarde, dans une maison où toutes les fenêtres s’ouvrent sur un grand jardin. Quand je suis arrivée à Paris pour les études, le manque de vert s’est tout de suite fait sentir. J’ai entrepris de mettre des plantes dans mon appartement et je me suis vite prise au jeu. Cultiver en intérieur c’est un exercice différent, une autre esthétique et des contraintes nouvelles. Mais le plus difficile à Paris c’était de trouver des plantes originales et de qualité. Alors j’ai commencé à imaginer ma boutique idéale : une collection de plantes, des céramiques artisanales, de beaux outils, des ateliers…

Pourquoi avez-vous choisi les CIGALES pour soutenir votre projet ? 
Comme j’étais au chômage, j’avais un tout petit apport que j’avais besoin de consolider avant de m’adresser aux banques. L’aide financière des CIGALES a tout débloqué. J’ai enfin été prise au sérieux lorsque j’ai sollicité un prêt. Mon dossier a été accepté par plusieurs établissements et j’ai pu négocier les conditions. Sans cet appui des Cigales je crois que le projet n’aurait tout simplement pas pu voir le jour. Mais surtout j’étais seule et ça m’a permis d’être bien entourée.

Comment les CIGALES vous accompagnent-elles ? 
J’ai la chance d’être accompagnée par 8 clubs. C’est tout une logistique pour organiser une réunion mais c’est surtout beaucoup d’enthousiasme, d’encouragements et de nombreux bras quand j’en ai ressenti le besoin. Les travaux du local ont été longs et difficiles et plusieurs cigaliers sont venus me prêter main forte lorsque la fatigue se faisait sentir. J’ai eu de l’aide pour relire mon Business plan, pour distribuer des flyers et pour faire connaître la boutique sur les réseaux sociaux. Mais je crois que le plus déterminant ça a été l’accueil fait au projet depuis la BAP. Toute cette confiance qui m’a été accordée m’a vraiment portée pour la suite. Ça m’a permis de constater que le projet plaisait et ça m’a donné beaucoup de force.

Comment envisagez-vous la suite de votre projet ? 
La boutique a ouvert il y a à peine quatre mois donc pour l’instant je suis encore totalement absorbée par la mise en route de l’activité. J’essaye de garder la tête hors de l’eau et j’apprends à ne pas tout maitriser. Par conséquent c’est assez difficile de me projeter sur le long terme et mes objectifs sont assez triviaux : mieux m’organiser, dormir plus, trouver le temps de déjeuner, faire le ménage plus régulièrement, tenir ma comptabilité plus scrupuleusement et puis fêter enfin l’ouverture (peut-être pour les 6 mois ?). Plus sérieusement il faudrait que je prenne le temps de mettre sur pied ces ateliers pratiques (rempotage/ bouturage) que j’avais prévu d’organiser et que tout le monde me réclame et j’aimerais développer les services pour les professionnels. 

Venez rendre visite à Axelle au 46 rue Albert Thomas, dans le 10ème arrondissement!



Bérangère pour l'association régionale


Partager