Un beau weekend de travail pour Cig’eole !



Vendredi 13 octobre 2018.
Il est 19h46 et les premières odeurs de crêpes nous parviennent, au cœur de la Butte aux cailles. C’est ici, dans une petite crêperie, que l’équipe Cig’éole se retrouve pour son deuxième week-end de travail depuis sa création. Nous voici attablés et déjà les conversations fusent, les retrouvailles pour certains, les retours de voyages pour d’autres. Dans notre grande CIGALES, c’est tout un art de passer un bon moment ensemble ! Le repas terminé, nous nous retrouvons comme par magie au cœur de Saint Leu la Forêt où une magnifique maison nous accueille pour échauffer nos esprits. Le week-end commence !
Au programme, un retour détaillé sur les projets que nous avons financés depuis le début de notre CIGALES… et il y en a une belle liste ! Depuis la création fin 2016, nous avons investi ou allons prochainement investir dans huit projets aux couleurs et aux objets bien différents : Les trouvailles d’amandine, Les Bookies, Excellents Excédents , Le Drenche, Kilogramme , Naest, Une Monnaie pour Paris, One Each … la suite reste à venir!

Nous suivons avec attention chacun de ces projets et essayons de leur apporter, en plus de notre financement, notre soutien et nos idées. Chaque référent.e de projet au sein de Cig’éole prend son rôle bien à cœur ! Un point sur la dernière BAP, un autre sur nos finances et notre administration et nous sommes à jour pour continuer à accompagner au mieux nos projets !


Une autre partie du weekend est dédiée à mieux se connaître, à maintenir ce lien de camaraderie et d’amitié qui nous anime. Parce que c’est ça aussi la vie de notre CIGALES, des réunions chaleureuses, gourmandes, et des amis qui partagent la même conception du monde, le même désir de participer au développement d’une société juste et durable.

A l’occasion du départ de deux cigalier.e.s vers d’autres aventures, ce week-end voit un vent de renouveau souffler sur notre CIGALES: Ion, et Maxime, intéressés pour rejoindre l’aventure, sont venus voir comment on fonctionnait.

Nous profitons d’un moment de pause pour s'entretenir avec Ion :

Ion, pourquoi es-tu venu ?
Je suis venu car j’aime beaucoup participer à des projets qui ont une valeur pour la société. Je trouve que les CIGALES permettent de découvrir beaucoup de projets qui ont du sens et qui nous forcent à réfléchir et à travailler en équipe pour les sélectionner. On agit à la fois à notre niveau et à la fois ensemble, je trouve ça super ! Et évidemment, je suis là aussi pour passer de bon moments avec une équipe incroyable :)

Qu’attends-tu de la CIGALES ?
J’aimerais sentir que je fais quelque chose de bien et d’utile. Je me sens bien avec le groupe et j’ai très envie de prendre part à cette dynamique pour aider à développer ces projets qui ont besoin à la fois de notre financement mais aussi de notre soutien. Ça apporte une dimension très concrète à notre action.

C’est la première fois que tu intègres un groupement de financeurs citoyens ?
En effet, je n’avais jamais fait ça avant. Je n’ai pas énormément de moyens, car je suis en reconversion professionnelle depuis quelques années, alors je n’avais pas osé. Mais dans ce cas, je trouve que c’est une belle opportunité de commencer à faire quelque chose en finançant, avec mes petits moyens, ces projets. Je suis très enthousiaste à l’idée d'enclencher quelque chose à mon échelle, je trouve ça très engageant comme démarche !

Un dernier mot ?
Je trouve que les clubs CIGALES réalisent un travail qui a une vraie valeur ajoutée car cela permet de mettre en avant des projets et des les accompagner, là où d’autres structures plus classiques ne les auraient pas suivi. C’est super positif :)

Le weekend se termine donc sur une note très positive ! Nous sommes heureux de ces deux jours passés ensemble qui nous motivent toujours plus pour la suite de notre action.


Partager