17 administrateurs élus en 2019 !


17 nouveaux·elles administrateurs.rices de l’association régionale élu·es lors de l’Assemblée Générale du 30 mars dernier !  

Le nouveau Conseil d’Administration (CA) se compose de 17 membres : 12 nouveaux·elles et 5 qui renouvellent leur mandat. Ils·elles vous parlent de leur engagement au sein des CIGALES et leur motivation à faire partie du CA, et répondent a 3 questions :
1. Qu'est-ce qui t'a amené aux CIGALES ? 
2. Quelles sont ou seront tes missions au sein du CA ? 
3. Ce que personne ne sait sur toi 

Cyrielle, CIGALES Les évadés du canal
1. Une amie m’a proposée d'intégrer sa CIGALES, c'était la premiere fois que j'en entendais parler.
2. J’ai rejoint le CA par curiosité. J’ai un gros stock de bonne humeur, je vais essayer d'apprendre vite et servir au mieux l'association. 
3. Je suis incapable de manger une tartine/gaufre/crêpe au chocolat sans qu’on en retrouve sur mon visage ou mes vêtements... Un jour j’y arriverai, je ne désespère pas ! 

Jérôme, CIGALES ESS en ciel
1. Intéressé par la finance responsable, un ami cigalier m'a proposé d'assister à une bourse aux projets (BAP). J'ai tout de suite rejoint son club. 
2. Au sein du CA, je souhaite renforcer les relations avec les entreprises cigalées et, notamment la visibilité qu’elles pourraient apporter aux CIGALES
3. Je ne refuse jamais un carré de chocolat noir.

Morgane, CIGALES Le champ des cigales
1. J'ai découvert les CIGALES en cherchant du travail. Grace à ce concept génial, j'agis pour la transition écologique, la réduction des inégalités et le développement local.
2. Après avoir été co-présidente, je vais m'investir sur la communication. Beaucoup de personnes souhaitent s'engager pour une société plus durable et solidaire mais ne savent pas comment.
3. ​Je ne sais pas me brosser les dents sans être au-dessus d'un lavabo car je mets du dentifrice partout ! Miam !

Damien, CIGALES Cig’éole
1. J'avais envie de tester une alternative au système bancaire et à l’oreiller rempli de billets (pas très confortable), avec en bonus l’occasion de découvrir et soutenir des projets originaux explorant les alternatives dans de nombreux domaines.
2. Comme l'année dernière, je me consacre à la lourde tâche du suivi de trésorerie et, tout aussi important, de la réalisation des feuilles de paie de Bérangère. 
3. Ce que seulement les personnes qui ont déjà dormi à côté de moi et qui ont le sommeil léger savent, c’est que je grince des dents (et pas qu’un peu) la nuit. Heureusement, les autres ne le savent pas :)

Anne-Marie, CIGALES Rendez-vous Solidaire (en gestion)
1. Je cherchais à m'investir dans une action de proximité. J'ai connu les CIGALES au salon Marjolaine. L'optimisme et la volonté d'entreprendre localement ressortent des projets, ce qui m'a fait rejoindre un club. 
2. Je termine bientôt une formation sur les réseaux sociaux, je participerai à la commission communication.
3. J'ai toujours voulu allier ma passion pour la musique et mon métier. Je vais enfin réaliser mon rêve en rejoignant la webradio Les Muses de Paris, que j'ai rencontre lors d'une BAP. Quel heureux hasard n'est-ce pas ?

Laurent Barbut, CIGALES Treize à 4 feuilles (en gestion)
1. Une longue pratique du volley-ball avec un grand connaisseur de l’ESS m'a amenée aux CIGALES : dans les repas d’après-match, on parlait des CIGALES.
2. Au sein du CA, je m’occuperai notamment de relancer le partenariat avec Garrigue, en espérant apporter mon expérience de “vieux” cigalier.
3. J’aurais aimé être écrivain !

Félicie, CIGALES Jackpotes
1. C'est par une collègue que j'ai découvert en 2008 les CIGALES. 10 ans après, je prends toujours autant de plaisir à découvrir des entrepreneurs pleins d'idées et d'énergie et à (me) débattre avec les membres de mon club.
2. Impliquée depuis 2012 au sein de l'AR et de la fédération nationale, je souhaite apporter mon expérience aux nouveaux venus (en évitant de jouer les rabats-joie !). Je suis motivée pour animer le réseau des CIGALES en gestion.
3. Tant qu'il y a de la bonne musique, je peux tenir 12h d'affilée sur une piste de danse ;-)

Julia, CIGALES Le Grisbi Solidaire
1. J'ai découvert les CIGALES en 2015, lorsque des anciens camarades de la Chaire Entrepreneuriat Social de l'ESSEC m'ont proposé de créer un Club. J'ai été convaincue de contribuer à l'économie locale.
2. Au sein du CA, je souhaite m'impliquer dans l'animation des cigaliers en gestion et, plus largement, dans la communication et le développement de l'AR.
3. J'aime les jeux de société et chanter mal au karaoké !

Lucie, CIGALES Terre Natives
1. Une amie m’a proposé de participer à une réunion d’information épargnant (R.I.E), qui a été une vraie révélation.
2. Je suis vice-présidente de l'association. J’aime avoir une vision d’ensemble et toucher à un peu tout ! Il faut faire connaitre les CIGALES au grand public a travers la communication, ou des partenariats avec d’autres entreprises, associations ou coopératives du secteur 
3. J’ai le vertige. Ce qui ne m’a pas empêchée de faire un saut à l’élastique et de la tyrolienne au-dessus d’une réserve naturelle au Mexique ! Prochaine étape : le saut en parachute.

Mickaël, CIGALES Des Pépètes Aux Pépites
1. J'ai découvert les CIGALES lors d'un forum sur l'ESS pendant mes études. J'apprécie les liens que l'on tisse avec les porteurs de projets et aussi la gouvernance : chacun est au même niveau et se sent à l'aise pour les décisions d'investissement.
2. J'ai fait d'une pierre deux coups cette année en intégrant l'AR et sa commission financement. J'espère contribuer à la création de plus de clubs, avec plus de cigaliers, pour plus de projets financés et accompagnés !
3. Je ne suis pas du tout un alpiniste, j'aime beaucoup la montagne et j'aimerais bien un jour pouvoir gravir un des grands monts du monde à +5000m !

Joseph, CIGALES Cigalfortville
1. J'ai découvert les CIGALES lors du salon Marjolaine il y a quelques années, j'ai ensuite participé à la création de notre club à Alfortville. 
2. Je n'ai pas de rôle spécifique au sein du CA mais j'apporte l'expérience d'un ancien et des relations avec les institutions. Je suis le doyen du CA !
3. J'aime la Bretagne, la mer et le bateau; ce sont ces trois passions qui expliquent mes absences à certaines réunions que je ne manquerai sous aucun autre prétexte !

Carine, CIGALES Les Coopains Solidaires
1. J’ai découvert les CIGALES par le biais de Coopaname. J’accompagnais une coopératrice qui candidatait à une bourse aux projets. Et ça m’a donné envie de participer de façon plus active.
2. Au sein du CA, j'animerai la commission formation interne. 
3. Il y a 16 ans, j’ai reçu de l’argent pour partir au Costa Rica en voyage. Devinez… je ne suis toujours pas partie !!
Fabrice, CIGALES ESS en ciel 
1. J'avais envie de rendre la finance plus vertueuse, de mieux connaître le domaine de la finance solidaire et de participer au développement des CIGALES.
2. Au sein du CA, je souhaite établir des relations bénéfiques entre les CIGALES et son écosystème dans le cadre de partenariats et aider à la sélection et le suivi des projets.
3. Je suis allé à l’autre bout du monde vérifier si la terre était plate.

Caroline, CIGALES Mesa Verde
1. Je rêve d'une économie réellement sociale et solidaire. J'aime que des projets à taille humaine réussissent et la diversité des profils de personnes que je rencontre aux CIGALES.  Participer à une CIGALES, ça fait bien réfléchir.
2. Je ne vais pas prendre de mission particulière au CA, mais je participerai volontiers aux réunions et continuerai à m'investir sur des actions ponctuelles. Je suis ravie d'être au CA cette année !

Thibault, CIGALES Terres Natives
1. J'ai découvert les CIGALES via des collègues et des amis. J'ai été séduit par l'éducation à la citoyenneté économique et une finance alternative. J'apprécie la relation directe avec les entrepreneurs.
2. Je souhaite m'impliquer au sein des commissions validation de projets et financements. J'apporterai un éclairage et des outils développés durant mon expérience professionnelle.
3. Personne ne sait que j'ai gravi le Mont Blanc par la voie des 3 Monts... alors que j'ai le vertige. Comme quoi, tout est possible ;) 

Fanny, CIGALES L’arrosoir à déclics
1A mon retour d'Amérique latine, je souhaitais m'engager au niveau local. Félicie m'a fait connaître les CIGALES. J'ai été séduite par la dimension éducation populaire. 
2Je continuerai de co-présider l'association : animation du CA, représentation à l'extérieur, bien-être de l'équipe, dynamisme des commissions bénévoles ! 
3. Adolescente, je rêvais de devenir skipper. C'est raté, mais le goût de l'aventure ne m'a jamais quittée, en témoigne mon engagement dans l'association ! 

Rafael, CIGALES Mesa Verde
1. Un ami m'a parlé des CIGALES. J'ai participé à plusieurs réunions d'information, puis j'ai créé mon club avec ma compagne et des amis. Notre joyeuse troupe s'est depuis agrandie.
2. Je serai co-trésorier de l'AR et participe dans les commissions financement et communication. J'apporterai des compétences pas très funky en finance et compta et beaucoup de bonne volonté !
3. A mes heures perdues, je pratique la boxe et adore écrire des articles sur l'économie et la politique. 

De beaux projets et de grandes aventures en perspectives pour l’association cette année !
 
Partager